Cinéma : Neuchâtel se met à la page

Le canton de Neuchâtel se dote d’une loi sur l’accès des personnes mineures au cinéma. Le Grand Conseil a accepté mercredi matin à l’unanimité le texte élaboré par le gouvernement. Cette disposition doit permettre au canton de Neuchâtel de se calquer sur les limites d’âge fixées par une commission nationale.

L’objectif est avant tout de protéger la jeunesse. Jusqu’à présent, Neuchâtel reprenait les recommandations des commissions de filmage vaudoise et genevoise. Désormais, le Canton se calquera sur les limites d’âge fixées par la commission nationale du film et de la protection des mineurs. Commission où siègent des représentants des autorités, de la branche cinématographique ainsi que des experts indépendants.

Le texte du gouvernement a été amendé. Le groupe Pop Vert Sol a demandé de modifier la nouvelle loi, modification qui a été acceptée. Ainsi, les enfants âgés de deux ans au maximum en dessous de la limite fixée pourront accéder aux salles de cinéma s’ils sont accompagnés d’un adulte ayant autorité. Concrètement, cela doit permettre aux parents comme aux grands-parents, mais aussi aux voisins, d’accompagner les têtes blondes dans les salles obscures.

Le texte voté par le parlement légifère également sur les limites d’âge de la vente ou la location de DVD, mais aussi en matière d’accès des mineurs aux jeux vidéo. /aju

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.