De la musique à n'en plus finir à Neuchâtel

La Fête de la musique à Neuchâtel lors d'une précédente édition. Zoom sur « La Fête de la musique à Neuchâtel lors d'une précédente édition. » (touche ESC pour fermer)
La Fête de la musique à Neuchâtel lors d'une précédente édition.

La ville de Neuchâtel va vibrer ce week-end. Plus d’une quarantaine de concerts sont prévus dès vendredi dans le cadre de la Fête de la musique.

Les artistes vont se produire sur trois scènes aménagées au centre-ville : la grande scène à la rue du Concert, la petite à la rue de l'Hôpital et la scène des dj's sur la place Pury. Des prestations sont également prévues au Temple du bas, ainsi qu'au Bar King et au Kiosk'Art.

 

Concerts gratuits

Particularité de la manifestation : sa gratuité. Tous les concerts se dégustent librement, même les artistes ne perçoivent pas de cachet et pourtant ils se bousculent au portillon. La programmatrice Léa Rovero a reçu plus d'une centaine de demandes pour cette 14e édition. Elle donne la priorité aux groupes de la région.

Si la musique est gratuite, l'organisation de la fête a tout de même un coût : entre les infrastructures techniques et la publicité, le budget avoisine les 63'000 francs. La Ville de Neuchâtel et la Loterie romande soutiennent l’événement. Le reste des coûts est assuré par l'autofinancement et les initiatives privées.

 

Difficultés à survivre

L'avenir de la Fête de la musique à Neuchâtel n'est pas forcément assuré. L'an dernier, les organisateurs ont essuyé une perte d'environ 10'000 francs. L'une des soirées avait été désertée : un match de l'équipe de Suisse de football, lors du mondial au Brésil, avait lieu en même temps.

Pour cette 14e édition, les organisateurs ont réussi à économiser quelques milliers de francs en utilisant une des scènes appartenant à la Ville de Neuchâtel. Mais l'équilibre dépend grandement de la météo. "De la pluie deux ou trois ans de suite, sans soutien financier supplémentaire et la fête pourrait disparaître", explique Georges Grillon, l'un des organisateurs.

Quant à trouver davantage de sponsors, il n'est pas forcément plus optimiste : "La Fête de la musique ne va jamais attirer les grands sponsors. Médiatiquement, c'est moins intéressant car il n'y a pas de vedette, pas de tête d'affiche", conclut Georges Grillon.

La Fête de la musique a lieu dans plusieurs autres villes romandes, dont La Chaux-de-Fonds. /sco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.