Le PS dénonce une dérive autoritaire à Val-de-Ruz

La section vaudruzienne du Parti socialiste neuchâtelois prend position sur les affaires qui secouent actuellement la commune de Val-de-Ruz. Dans un communiqué, elle affirme que les décisions du Conseil communal concernant le traitement de l'information et les tests d'alcoolémie sur le lieu de travail dénotent une "dérive autoritaire".

Le PS de Val-de-Ruz rappelle que l'exécutif a le droit de considérer certains articles ou commentaires de journalistes comme faux et injustes et d'exprimer son mécontentement, mais il est tenu de respecter la liberté de la presse. Concernant l'alcool au travail, il insiste sur l'importance de traiter l'alcoolisme comme une maladie, avec professionnalisme, "et non pas en transformant l’exécutif en bureau de police".

Les socialistes de Val-de-Ruz espèrent que la suspension de l'arrêté sur les alcootests et l'annulation de l'interdiction de couvrir des événements dans la commune faite à deux journalistes montrent que cette "dérive" n'était que passagère. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.