Baisse des loyers en vue!

C’est un taux historiquement bas !

L’Office fédéral du logement a annoncé une baisse du taux hypothécaire de référence. Il est passé de 2% à 1,75%.

Une bonne nouvelle pour les locataires qui peuvent, en principe, demander une baisse de loyer de 3%. Chaque bail doit être examiné au cas par cas. C’est le locataire qui doit faire les démarches, si le propriétaire ou la régie ne proposent pas spontanément d’adapter le loyer.

Première chose à faire : identifier le taux hypothécaire sur lequel le loyer est fondé. «Le taux de 1,75% est un taux plancher. Tous les baux qui ont été conclus les mois précédents sont sur un taux beaucoup plus haut. Tous les locataires peuvent donc prétendre à une baisse de loyer», explique Anne Baehler-Bech, présidente de l’Asloca romande. La demande doit se faire pour la prochaine échéance du bail, en respectant le délai de congé imparti.

 

Des oppositions possibles

Si le propriétaire ou la gérance s’oppose à cette baisse, le locataire a ensuite la possibilité de saisir l’autorité de conciliation. « En pratique, on remarque que si un propriétaire saisit l’autorité de conciliation, une solution est souvent trouvée. Le propriétaire peut ensuite encore demander à la justice de se prononcer », précise la présidente de l’Asloca romande.

Les bailleurs peuvent refuser une baisse de loyers en invoquant des motifs valables. La hausse de l’indice à la consommation ou la hausse des charges de l’immeuble sont les plus souvent évoquées pour compenser une baisse du taux hypothécaire. /ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.