A Val-de-Ruz, il faudra souffler !

Boire ou travailler, il faudra désormais choisir à Val-de-Ruz. Zoom sur « Boire ou travailler, il faudra désormais choisir à Val-de-Ruz. » (touche ESC pour fermer)
Boire ou travailler, il faudra désormais choisir à Val-de-Ruz.

La commune de Val-de-Ruz veut pouvoir soumettre ses employés à des contrôles d'alcoolémie inopinés. Il s'agit de garantir à la population que la fonction publique communale respecte son devoir de bon comportement.

« Toute entreprise est astreinte à mettre des mesures de prévention ou de sécurité, il faut donc établir des règles. Notre règlement interdit la consommation d'alcool sur le lieu de travail, et ceux qui manipulent des machines doivent être sobres », a argumenté jeudi Claude-Henri Schaller, conseiller communal et auteur de l'arrêté communal ad hoc, sur les ondes de la RTS.

« Nous pouvons à présent établir de tels contrôles et les réaliser sur le terrain de façon inopinée. Mais nous nous donnons des règles pour effectuer ces contrôles de la manière la plus transparente et correcte possible à l'égard de nos collaborateurs », a-t-il précisé. Les chefs de dicastère devront être présents lors d'un contrôle d'alcoolémie.

« Il peut y avoir des rumeurs, et il s'agit de vérifier si cette rumeur est fondée ou non. Si elle est fondée, nous pourrons proposer des mesures d'accompagnement, voire disciplinaires », a poursuivi le membre de l'exécutif de la commune. Claude-Henri Schaller espère qu'il ne sera pas nécessaire de recourir à cet instrument. /aju-ats

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.