Quand les Romains faisaient trempette à Serrières…

Difficile de s'imaginer que ces ruines ont été un jour des thermes gallo-romains. Zoom sur « Difficile de s'imaginer que ces ruines ont été un jour des thermes gallo-romains. » (touche ESC pour fermer)
Difficile de s'imaginer que ces ruines ont été un jour des thermes gallo-romains.

Mieux mettre en valeur les bains gallo-romains. Les vestiges des thermes de Serrières seront restaurés d’ici à septembre par l’Office du patrimoine et de l’archéologie du Canton de Neuchâtel avec l’aide de la Ville de Neuchâtel. Les ruines se trouvent à l’angle de la rue Erhard-Borel et Martenet, à côté de la Cité Suchard.

Découvertes en 1908 lors de la construction de la fameuse cité, les ruines des thermes ont été directement classées, mais n’ont jamais été entretenues. Considérant ces vestiges comme un trésor historique unique, les autorités ont souhaité restaurer ce patrimoine.

Les murs visibles datent approximativement du IIIe siècle après J-C. Il s’agit des fondations de chambres caractéristiques des bains romains qui abritaient des bassins chauffés au sol, des piscines d’eau froide ou des étuves. Ces thermes s’étendaient sur près de 500 m2.

Les travaux ont commencé à la mi-avril et les visiteurs pourront découvrir les vestiges d’ici septembre. Un chemin, qui serpentera entre les ruines, sera agrémenté de panneaux explicatifs à destination des curieux. La Ville de Neuchâtel devrait dépenser une somme maximale de 100'000 francs pour la restauration des ruines. /jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.