Un jeu de piste pour explorer le thème du secret

Musée d'ethnographie de Neuchâtel, MEN, exposition, Secrets, secret Zoom sur « Musée d'ethnographie de Neuchâtel, MEN, exposition, Secrets, secret » (touche ESC pour fermer)
Le conservateur du MEN Marc-Olivier Gonseth au point de départ du jeu de piste, à l'Office du tourisme de Neuchâtel.

Le Musée d’ethnographie de Neuchâtel sort de ses murs pour sa nouvelle exposition. Il propose à ses visiteurs un jeu de piste sur le thème Secrets qui les conduira en une quinzaine de lieux du centre-ville de Neuchâtel. Cette exposition est le troisième et dernier volet de la trilogie consacrée au patrimoine culturel immatériel, après les expositions Bruits et Hors-Champs.

Le départ de ce jeu de piste est donné à l’Office du Tourisme et le dimanche au Musée d’ethnographie. Les amateurs de mystère se verront remettre un jeu de cartes comportant des indices qui les mèneront d’un lieu à l’autre. À chaque emplacement, le joueur est appelé à composter sa carte, ce qui lui donnera des indications supplémentaires sur le lieu où se rendre ensuite. Sur le dernier site, les visiteurs devront remettre de l’ordre dans les données récoltées en chemin pour reconstituer une théorie du secret.

Pour réaliser l’ensemble du parcours, il faut compter environ une journée. Il est tout à fait possible de mener l’aventure sur plusieurs jours. Les personnes qui arriveront avec succès au bout de l’énigme participeront ensuite à un tirage au sort comportant trois prix : un week-end pour deux personnes, un repas, ainsi qu'une activité suivie d’un apéro, le tout sur le thème du patrimoine culturel suisse.

 

Jongler entre secret et transparence

En cours de route, les visiteurs seront appelés à réfléchir à la notion de secret. Ils seront confrontés à des affiches, à des manchettes de journaux et à divers montages évoquant le travail au noir, les comptes bancaires cachés, la surveillance menée par la NSA ou le secret comme manière de soigner. L’objectif de cette exposition morcelée est de montrer le rôle indispensable du secret dans notre société. Pour le conservateur du MEN, Marc-Olivier Gonseth, une transparence totale mène au totalitarisme.

Ce jeu de piste fait aussi réfléchir à la tension qui existe entre secret et transparence aussi bien dans la sphère publique que privée.

Cette nouvelle exposition est à découvrir dès dimanche et jusqu’au 18 octobre. Un rendez-vous secret est aussi prévu ce samedi à 19 heures dans un lieu encore inconnu. /sbe



Partager
Link

Galerie photos liée

30.10.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.