Parti socialiste cherche président

Surprise au sein du Parti socialiste neuchâtelois. La présidente a annoncé jeudi qu’elle donnait sa démission au 31 janvier : Silvia Locatelli se lance dans un nouveau défi professionnel au sein de l’État. Du coup, elle renonce également à son mandat de députée au Grand Conseil et à son poste de syndicaliste chez Unia.

Pris de court, le Parti socialiste doit maintenant se trouver un nouveau président. Tous les membres peuvent présenter leur candidature, l’élection se fera le 7 mars par les délégués des différentes sections. Mais pour l'heure, personne ne se profile…

Aucun des deux vice-présidents ne devrait se porter candidat. Baptiste Hunkeler est déjà responsable de campagne pour les prochaines fédérales et Gianfranco de Gregorio préfère laisser la place aux jeunes. Mais tous les deux se représenteront aux postes de vice-présidents.

La présidente du groupe socialiste au Grand Conseil, Martine Docourt Ducommun, n’a pas non plus l’intention de briguer le poste, ni l’ancien président du PSN, Baptiste Hurni. Il estime avoir fait son temps à la présidence et soutient que le parti possède suffisamment de membres compétents pour fournir des candidats de qualité. Mais il se tient à disposition si besoin.

Aujourd’hui, les regards se tournent plutôt vers les femmes socialistes qui occupent un siège de députée… Mais beaucoup de choses peuvent encore se passer d’ici le 7 mars. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.