Internement demandé pour un pédophile présumé

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Le verdict doit être rendu cette semaine encore.

L’accusation et le Ministère public demandent une peine ferme et l’internement à l’encontre d’un quinquagénaire présumé pédophile.

Le procès de cet homme s’est ouvert mardi devant le Tribunal criminel à Boudry. Sur le banc des accusés, un couple. Lui, est prévenu d’abus sexuels multiples sur les enfants et petits-enfants de sa compagne ainsi que sur une fillette dont cette dernière avait la garde. Les victimes avaient entre 3 et 15 ans au moment des faits. La plus âgée a subi un avortement à l’âge de 15 ans, dans le cadre d’une relation qui a duré trois ans avec le prévenu.

Elle, est accusée d’avoir laissé les faits se dérouler. D’abord prévenue de contrainte, complicité de viols et de complicité d’actes d’ordres sexuels,  la quinquagénaire est finalement prévenue de délit par dol éventuel, le Ministère public ayant abandonné les autres chefs d’accusation. « Cette femme ne souhaitait pas ce qui s’est passé, mais elle savait pertinemment ce que son compagnon faisait et elle s’en est accommodée. C’est pour cela que j’ai retenu le délit d’exposition par dol éventuel. Ce dossier est vraiment très délicat, on est dans une zone grise du droit », explique la procureure Sylvie Favre.


Expertise psy largement défavorable

Le Ministère public requiert sept ans de prison ferme et l’internement à l’encontre du prévenu. Cela signifie qu’il serait interné une fois sa peine purgée. Le réquisitoire se base en partie sur une expertise psychiatrique concluant que le patient n’est pas soignable et que le risque de récidive, à terme, est important. Les chefs d’accusation sont abandonnés pour deux des enfants.

Sylvie Favre demande en revanche 24 mois avec sursis pour la compagne car « on ne peut pas démontrer une volonté de complicité ».

L’avocate de la majorité des victimes plaide aussi pour sept ans de prison ferme et l’internement concernant le prévenu. Elle demande en revanche une peine ferme pour sa compagne, quelle que soit la durée prononcée.

Les avocats des deux prévenus plaident pour l’acquittement de leurs clients.

La Cour doit rendre son verdict ce vendredi. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.