Sale temps pour les oiseaux

Passereaux. Source photo: Pheanix. Zoom sur « Passereaux. Source photo: Pheanix. » (touche ESC pour fermer)
Passereaux. Source photo: Pheanix.

Les intempéries ont aussi des répercussions sur les oiseaux.

Les hautes eaux ont noyé des milliers de nids de passereaux dans la Grande Cariçaie, sur la rive sud du lac de Neuchâtel. L'hécatombe ne devrait pas avoir d'impact à long terme, car ces populations d'oiseaux vont faire une deuxième ponte.

Avec la montée des eaux, des poissons sont arrivés dans les marais et vont se mettre à chasser quelques têtards et grenouilles.

D'une manière générale, la faune et la flore s'adaptent très bien à ces périodes de montées des eaux, selon Christophe Le Nédic, biologiste auprès de l'Association de la Grande Cariçaie. « Avant la deuxième correction des eaux du Jura, dans les années 60, les variations étaient plus fortes et se produisaient plus souvent ».

Avec ses 2'500 hectares de hauts-fonds lacustres, ses 700 hectares de marais et ses 1'100 hectares de forêts, la Grande Cariçaie est le plus grand ensemble marécageux lacustre de Suisse. Il héberge environ 800 espèces végétales et 10'000 espèces animales, soit le quart de la flore et de la faune suisse. /ats-sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.