Opération de renflouage à Bevaix

Les propriétaires de bateaux sont appelés à se montrer vigilants en cette période de montée des eaux. Au port de Bevaix, une nuit aura suffi pour plonger un petit voilier au fond du lac. Les hommes du Service d’incendie et de secours de Neuchâtel (SIS) étaient sur place mardi matin pour une opération de renflouage qui a duré un peu plus de deux heures et demie.

Les pompiers ont recouru à une pompe pour évacuer progressivement l’eau de l’embarcation et lui permettre de se remettre à flot. En cours d’opération, les hommes du SIS doivent faire attention aux mouvements d’eau à l’intérieur du bateau qui pourraient le faire chavirer. Mais, dans ce cas précis, le renflouage était relativement facile, selon le capitaine Florian Chedel, puisque le voilier était assez léger.

Ce sont des amarres devenues trop tendues avec la montée des eaux qui ont entraîné l’embarcation sous l’eau. La tension a arraché une pièce sur la coque, créant un trou par lequel l’eau s’est infiltrée.

Une fois le voilier remis à flot, il a été tracté par le bateau du SIS et sorti du lac au moyen d’une grue pour être séché.

Mardi matin, le garde-port de Bevaix était aussi sur le pont. Deux fois par jour, Stéphane Allemano contrôle les amarres des différents bateaux, mais rappelle que les propriétaires sont avant tout responsables de le faire. Ceux-ci ont été avertis par courrier et par E-mail. Si un propriétaire ne peut pas se rendre sur place, il est chargé d’avertir le garde-port, d'autant plus que l'eau continue de monter. L'Office fédéral de l'environnement a relevé à 4 sur 5 le niveau d'alerte de danger de crue pour le lac de Neuchâtel mardi après-midi. /sbe

Partager
Link

Galerie photos liée

05.05.2015
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.