La Chaux-de-Fonds panse ses plaies

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
L'avenir est loin d'être radieux pour la Métropole horlogère, mais les autorités politiques veulent croire en des jours meilleurs.

La Chaux-de-Fonds est prête à aller de l’avant. Le Conseil général a accepté lundi soir des comptes 2014 catastrophiques et un budget 2015 révisé nettement déficitaire. La perte devrait se chiffrer à 11 millions de francs.

Il faudra plusieurs années pour redresser la situation financière de la Métropole horlogère, mais les élus ont voulu donner un message d’unité. Ils sont prêts à faire les sacrifices nécessaires pour remettre la Ville sur les bons rails.

 

Les salaires en sursis

Toutes les décisions difficiles n’ont pas encore été prises. Les mesures salariales qui devraient toucher le personnel de l’administration dès le 1er janvier 2016 ne seront présentées au législatif que le 29 juin. Elles sont en cours de négociations avec les syndicats. À ce titre, le Conseil général a rejeté l’urgence d’un projet d’arrêté du NPL qui demandait à l’exécutif de renoncer à son 13e salaire. Le Conseil communal a estimé que cette proposition devait faire partie d’une réflexion globale sur la masse salariale et être intégrées au rapport qui sera soumis à la fin du moins prochain.

Le législatif a par contre accepté une baisse de 10% des indemnités versées à ses membres et aux partis, et ceci pour trois ans dès l’année électorale 2015-2016.

Enfin, le bureau du Conseil général a été renouvelé. C’est la socialiste Célia Clerc qui monte sur le perchoir. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.