Vallon : Menoud s'excuse, Mermet retire sa plainte

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Selon la convention, la lettre d'excuses de Xavier Menoud est rendue publique dans les médias.

Il aura fallu moins de 10 minutes à la juge Corinne Jeanprêtre pour classer l'affaire qui opposait Christian Mermet à Xavier Menoud. Le conseiller communal de Val-de-Travers retire sa plainte pour diffamation, subsidiairement calomnie, à l'encontre de l'agriculteur môtisan. Une convention entre les deux parties a été signée quelques minutes avant le début de l'audience, mardi après-midi au Tribunal de police de Neuchâtel.

Selon cet accord, Xavier Menoud s'excuse publiquement des propos diffamatoires qu'il a tenus à l'égard de l'élu dans un article de nos confrères de L'Express. L'agriculteur de la ferme du Pré-Monsieur a ainsi lu une lettre en ouverture d'audience, lettre dans laquelle il exprime ses "profonds regrets" et s'engage à faire en sorte "que ce genre de situation ne se reproduise plus".

La convention stipule également que la lettre sera communiquée à la presse, afin que les excuses soient rendues publiques. "Le but était de sauver mon honneur, pas de faire condamner des gens", sourit Christian Mermet, visiblement ravi du dénouement de cette affaire, qui aurait toutefois pu, selon lui, se régler de cette façon lors de la première audience en septembre 2014.

C'est l'avocat de Xavier Menoud, Frédéric Hainard, qui a contacté le défenseur de Christian Mermet lundi pour lui proposer un accord. L'agriculteur môtisan s'engage également à prendre en charge les frais judiciaires qui se montent à 780 francs, ainsi que les honoraires de l'avocat de Christian Mermet. /sco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.