Manifestations publiques : redevances réduites

C'est un ouf de soulagement pour les organisateurs de manifestations publiques. Zoom sur « C'est un ouf de soulagement pour les organisateurs de manifestations publiques.  » (touche ESC pour fermer)
C'est un ouf de soulagement pour les organisateurs de manifestations publiques.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois ne veut pas mettre en péril les manifestations publiques. Il a décidé d’alléger les taxes et les redevances que les organisateurs sont appelés à payer au travers de la nouvelle loi sur la police du commerce. Inquiets, les organisateurs de fêtes ont rencontré vendredi le conseiller d’Etat Laurent Favre. Ils ont été entendus.

Les manifestations qui ont lieu dans des salles déjà sujettes à redevances seront exemptées de taxe sur les manifestations publiques. D’autre part, l’émolument des fêtes qui réunissent jusqu’à 1'000 personnes par jour sera réduit au minimum légal.

Autre mesure : les stands exploités par un organisateur constituent désormais un seul commerce, à concurrence de cinq cantines. Par ailleurs, les redevances sur les boissons alcooliques seront aussi revues à la baisse. Enfin, dernière modification : un régime transitoire sera introduit sur l’année 2015 afin que les festivals ne pâtissent pas de la nouvelle loi.

Ce train de mesures sera formalisé dans des modifications du règlement d’application, avec effet rétroactif au 1er mai. /aju-comm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.