Des comptes excellents pour Neuchâtel

Conseil communal Neuchâtel Zoom sur « Conseil communal Neuchâtel » (touche ESC pour fermer)
Le Conseil communal de Neuchâtel, avec au centre le directeur des finances Fabio Bongiovanni.

« Maîtrise » est le mot qui résume le mieux la situation des comptes 2014 de la Ville de Neuchâtel... Du moins à en croire le Conseil communal réuni mardi matin à l’Hôtel de Ville pour présenter une avalanche de chiffres.

Les mines réjouies, le verbe franc et l’humeur joyeuse, l’exécutif a utilisé le dictionnaire des superlatifs pour dresser le diagnostic de sa santé financière. Le grand argentier Fabio Bongiovanni a expliqué que les comptes 2014 de la Ville affichent un bénéfice de plus de 800'000 francs, alors que le budget tablait sur 44'000 francs environ. Les revenus s’élèvent à 319 millions de francs.

 

Merci PMP !

Plusieurs raisons à cela : les impôts des entreprises qui ont rapporté 16 millions de plus que prévu pour arriver à un total de 90 millions. Le principal contributeur, Philip Morris, n’est pas étranger à ce résultat étant donné son excellente santé financière. La Ville refuse toutefois de communiquer le montant que le cigarettier lui verse.

Les impôts des citoyens ont aussi rapporté davantage,  alors même qu’une baisse de deux points du coefficient fiscal a été votée après l’adoption du budget 2014.

Riche d’une fortune nette de 56,8 millions de francs (c’est historique, selon l’exécutif), Neuchâtel a provisionné 12,5 millions pour la péréquation intercommunale et divers montants pour les projets faisant partie de son plan de législature. A noter que la dette de la Ville a diminué de 136 millions de francs en six ans.

Face à ces résultats encourageants, la conférence de presse a été liquidée elle aussi en un temps record : à peine une demi-heure…/abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.