Les subventions en chute libre

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Au Centre de culture ABC, la programmation théâtrale pourrait être revue à la baisse. Il s'agit d'une des rares économies possibles pour l'institution.

La situation financière de La Chaux-de-Fonds n’a pas fini de faire des victimes. Le budget 2015 révisé sera soumis au Conseil général le 4 mai prochain. Il contient d’importantes coupes dans les subventions. Toutes les institutions soutenues financièrement par la Ville sont touchées. Certaines baisses vont être douloureuses.

Dans le domaine culturel par exemple, tous les acteurs locaux vont voir leur subvention diminuer de 5 à 10%, selon les cas. Cette nouvelle n’a pas le même impact pour tout le monde. Il y a ceux dont les finances dépendent presque totalement de la subvention communale, et ceux dont la majorité du chiffre d’affaires provient d’autres sources de revenu, de la vente de billets par exemple.

 

Pas de hausse des tarifs

Pour le TPR, l’ABC ou la Société de musique, l’important, c’est de maintenir la diversité et la qualité de l’offre, sans augmenter le prix des entrées. Les trois institutions pensent en être capables, en tout cas pendant quelque temps, et ont déjà réfléchi à des manières de limiter la casse. Une réflexion commune aux trois institutions : il faut trouver un nouveau public. Une hausse du nombre de spectateurs permettrait de compenser la perte.

D’autres institutions dépendent grandement des subventions, à l’image de la ludothèque. L’institution a certes de petites réserves qui permettent d’assurer l’avenir immédiat, mais si la baisse de soutien communal devait durer plusieurs années,  la situation pourrait devenir difficile. La ludothèque fonctionne avec des bénévoles. La majeure partie des frais est donc incompressible.

 

Subventions supprimées

La difficulté est accentuée cette année par le fait que l’annonce de la baisse de subvention intervient alors que certaines dépenses sont déjà engagées. Pour 2016, les institutions savent déjà qu’elles devront se serrer la ceinture.

Certaines subventions ont été purement et simplement supprimées. Ce sont celles qui étaient allouées à des manifestations de portée régionale mais qui n’ont pas lieu à La Chaux-de-Fonds. C’est le cas par exemple du Corbak festival. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.