La Chaux-de-Fonds : opération survie

Le fondement de la situation financière difficile que connait la ville de La Chaux-de-Fonds ne vient pas des erreurs commises par l’ex-chef des finances, mais est lié à la diminution des recettes fiscales, dix millions en trois ans. C’est ce qu’a expliqué vendredi matin le conseiller communal Théo Hugunenin-Elie. L’élu a poursuivi en précisant que les erreurs commises par Pierre-André Monnard ont enveloppé la situation d’un épais brouillard qui a empêché de voir venir le problème.

Pour limiter les dégâts, la Ville s’est lancée dans une opération de survie qui va du gel partiel des engagements à une diminution temporaire des formations continues, en passant par des prestations redéfinies ou supprimées et des coupes dans les subventions. Et puis, il y a aussi les mesures sur les salaires des employés communaux, des mesures qui sont en cours de négociation avec les syndicats.

Les investissements ont été réduits de moitié pour l’année 2015, à 23,6 millions. Certains projets comme le réaménagement de la Place de la gare se poursuivront. D’autres seront reportés ou abandonnés. Le centre aquatique des Mélèzes devrait voir le jour sous une forme redimensionnée, mais pas avant 2018.

Avec cette opération de survie, le Conseil communal est en mesure de présenter un budget 2015 affichant un déficit de 11,3 millions de francs. Si rien n’avait été entrepris, soulignent les autorités, le trou aurait été de plus de 22 millions. /cwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.