La LNM va mettre deux bateaux en vente

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Le Ville de Morat a été constuit en 1955.

La Société de navigation des lacs de Neuchâtel et de Morat (LNM) souhaite vendre l’un de ses deux bateaux : le Vully ou le Ville de Morat. « Nous avons actuellement un bateau de trop. Jusqu’en 2013 nous faisions du transport régional, or ce type de transport est tombé, nous ne faisons désormais que du transport touristique et saisonnier », explique Jean-Jacques Wenger, directeur de la LNM.

Depuis 2 ans, la LNM fait moins de courses et sur une période plus courte durant l’année. De plus, la société possède des bateaux qui ne répondent plus à la demande de ce nouveau trafic. « Certains bateaux n’ont pas de cuisine, mais c’est surtout le transport de vélos qui nous pose problème. On ne sait plus où les mettre. Le Vully n’est, par exemple, plus adapté au transport touristique», poursuit le directeur de la société de navigation.

En ce qui concerne les prix, Le Vully est estimé à 180'000 francs et Le Ville de Morat à 240'000 francs. Des prix qui pourraient intéresser le seul concurrent de la LNM : la société Dreiseen Shifffahrt, basée à Sugiez (FR). Mais ce n'est pas ce que souhaite Jean-Jaques Wenger : « L’idée n’est pas de le vendre à un concurrent mais à une entreprise privée ou une association de pêcheurs ou de plongeurs ».

Du côté du Conseil d'administration de la LMN, on est plus prudent. Pour son président Olivier Arni : « C’est dans le cadre de la stratégie 2022 que nous réfléchissons à ce que vont devenir nos bateaux. Nous n'avons pas encore tous les tenants et aboutissants pour décider de vendre».

Les deux parties devront donc encore accorder leurs violons. /ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.