Fiscalité : la patience est de mise

Les contribuables neuchâtelois devraient bientôt sentir les effets de la révision de la fiscalité. Laurent Kurth a réagi au classement établi par le Crédit Suisse pour l’année 2014. Selon la banque, Neuchâtel reste le canton le plus cher pour les contribuables. Pour le conseiller d’État en charge des finances, ce résultat n’est pas surprenant. La réforme de la fiscalité des personnes physiques n’en est qu’à ses balbutiements. Si les premiers effets se font déjà ressentir, il faudra patienter avant que tous les citoyens voient leur bordereau diminuer.

Plusieurs mesures vont entrer en vigueur d’ici 2017, notamment en faveur des familles avec enfants, mais pas seulement. À terme, l’ensemble des contribuables neuchâtelois paiera moins d’impôt, et le canton devrait quitter la dernière place du classement du Crédit Suisse. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.