Des militaires à l'hôpital

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les soldats du Bataillon d'hôpital 2 se préparent à l'engagement dans le Centre opératoire protégé, à Neuchâtel.

Des militaires s’entraînent pendant trois semaines à l’Hôpital neuchâtelois.

Depuis lundi, la troupe du Bataillon d’hôpital 2 occupe le Centre opératoire protégé, qui se trouve à Neuchâtel sous l’hôpital Pourtalès pour un cours de répétition. Dans cet abri dédié à la santé, les soldats profitent de rafraîchir leurs connaissances avant un engagement de 10 jours à l’Hôpital fribourgeois. Lors de cet exercice, les militaires seront mis à disposition en appui des différents services de l’hôpital tout en maintenant une unité à Neuchâtel.

Présent sur le site de Neuchâtel jusqu'au 24 avril, le Bataillon d’hôpital 2 comprend 109 militaires qui peuvent s’occuper du low level care, à savoir les soins de base. Parmi ces soldats, 25% sont des professionnels de la santé. Le reste de la troupe, qui a été formée durant l’école de recrue, profite de ces semaines pour remettre à jour les connaissances acquises.

Depuis le début de la semaine, les patients de Pourtalès peuvent donc croiser des soldats dans les couloirs de l’hôpital. Selon le personnel, la cohabitation se passe plutôt bien, d’autant plus que les patients sont très curieux au sujet des soldats.

Ce cours de répétition se termine le 24 avril. /jha








Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.