Les cantons romands font marche arrière

La Conférence latine des chefs des départements de justice et police a décidé d’abandonner son projet commun de s’équiper de bracelets électroniques pour les détenus. Le groupe qui comprend tous les cantons romands et le Tessin avait lancé un appel d’offres en janvier 2014.

Lors d’une séance qui s’est tenue la semaine dernière, les ministres ont finalement renoncé car aucune entreprise ne répondait totalement aux exigences demandées. Ils ont décidé qu’ils allaient maintenant concentrer leurs efforts sur le projet suisse.

Le Jura a une carte à jouer dans ce domaine puisqu’il compte une entreprise active dans les bracelets électroniques ainsi qu’une société qui pourrait héberger les serveurs, mais les discussions ne font que de commencer au niveau suisse. /sbo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.