Accident mortel dans les tunnels de Serrières

Dans ce genre d'exercice, les morts sont systématiquement joués par des mannequins. Zoom sur « Dans ce genre d'exercice, les morts sont systématiquement joués par des mannequins. » (touche ESC pour fermer)
Dans ce genre d'exercice, les morts sont systématiquement joués par des mannequins.

Un mort et de nombreux blessés dans les tunnels de Serrières.

Un carambolage impliquant quatorze véhicules, dont un camion-citerne, s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi. Plus de peur que de mal puisqu’il ne s’agissait que d’un exercice grandeur nature. Au programme : un gigantesque carambolage sur la voie en direction de Lausanne. Une personne impliquée dans l’accident décide de passer, via les niches de sécurité, dans l’autre tube où elle se fait percuter par une voiture et décède.

Sur la chaussée Lausanne, un véhicule prend feu et les pompiers découvrent, dans le coffre d’une voiture, une bonbonne de gaz qui pourrait bien servir à un acte terroriste. Pour compliquer encore la tâche des intervenants, plusieurs blessés doivent être désincarcérés.

Cet exercice, mené par l’Office fédéral des routes (OFROU) en collaboration avec les services de l’Etat et la Ville de Neuchâtel, a nécessité l’engagement de la police, des services d’incendie et de secours, des services sanitaires, de la protection civile et du centre d’entretien. Au total, plus d’une centaine de personnes ont été engagées.

Ce genre d’exercice doit permettre aux différents intervenants de tester leur réaction sur le terrain et de faire le point sur ce qui a fonctionné et ce qui mérite d’être amélioré.

Les tunnels de Serrières ont été fermés à la circulation de 22h à 5 heures. /sma









Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.