Franc fort : le secteur touristique neuchâtelois prend des mesures

Laténium Zoom sur « Laténium » (touche ESC pour fermer)
Le Laténium à Hauterive fait partie des musées qui pourront se visiter gratuitement.

Le tourisme souffre du franc fort dans le canton de Neuchâtel. Afin de lutter contre les effets de la parité entre franc et euro, les acteurs de la branche unissent leurs forces. Ainsi les prestataires hôteliers de la région, le groupement des musées et Tourisme neuchâtelois proposent une série de mesures immédiates. Deux d'entre elles ont été présentées mardi matin.

 

Trois nuits pour deux

La première action concerne la branche hôtelière. Elle propose d'offrir la 3e nuit gratuite à toute personne qui réserverait un séjour de 3 nuits dans un des dix hôtels qui ont adhéré à l'action.

En tout, 28 hôtels sont regroupés au sein de la section neuchâteloise d'Hôtellerie Suisse. Son président Denis Mayoly précise qu'un travail de démarchage reste à faire auprès des établissements qui n'ont pas encore pris part à l'action. "Nous nous sommes réunis dans l'urgence en janvier, après l'annonce de l'abandon du taux plancher". Les autres hôtels devraient selon lui prendre part à l'action prochainement.

Ce sont les hôteliers eux-mêmes qui assument les coûts de cette mesure.

 

Une entrée gratuite au musée

La deuxième mesure concerne les sites touristiques de manière générale. Ainsi, chaque personne qui séjourne une nuit dans un hébergement neuchâtelois quel qu'il soit, se voit offrir une entrée au musée ou dans l'un des sites adhérant à l'action. Cette offre est cumulable : chaque nuitée donne droit à une entrée gratuite par personne. Ce qui veut dire que deux personnes séjournant 3 nuits dans la même chambre pourront bénéficier de 6 entrées.

Afin de financer cette mesure, les musées neuchâtelois ont accepté de vendre leurs tickets à moitié prix. L'autre moitié des coûts est assumée par Tourisme neuchâtelois, qui puise dans les montants générés par la taxe de séjour pour couvrir les frais.

Ces deux offres sont valables dès aujourd'hui et jusqu'à fin 2015. Elles sont notamment consultables sur le site de Tourisme neuchâtelois.

 

Situation inquiétante pour 2015

Les prévisions pour 2015-2016 ne sont pas très optimistes. Le secteur touristique s'attend à une baisse de près de 5% des nuitées dans le canton de Neuchâtel, contre 3,1% au niveau national.

La branche doit faire face à un double impact du franc fort. "Non seulement la Suisse est moins attractive pour les touristes étrangers, car trop chère" précise le directeur de Tourisme neuchâtelois Yann Engel. "Mais en plus, les touristes suisses vont plus volontiers faire des vacances ailleurs, puisque leur monnaie est forte".

C'est donc pour contrer ce double effet que les prestataires touristiques neuchâtelois se sont mobilisés. D'autres mesures devraient prendre effet dans les prochains mois. /sco

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.