Bataille autour d'une baisse d'impôts à Bevaix

L'administration communale de Bevaix Zoom sur « L'administration communale de Bevaix » (touche ESC pour fermer)
Le bâtiment de l'administration communale de Bevaix.

A Bevaix, l’Entente et le Parti libéral-radical se tirent dans les pattes pour obtenir une baisse d'impôts.

Alors que l’Entente bevaisanne a lancé début mars une initiative populaire pour une diminution du coefficient fiscal de 3 points dès l’année prochaine, le PLR va faire une proposition dans le même sens devant le Conseil général, mais avec effet rétroactif. La proposition du PLR, sous forme d’arrêté, demande un coefficient de 70. Cela correspond à la même baisse demandé par l’Entente, puisque ce coefficient est actuellement fixé à 73.

La différence, dans la démarche, c’est que  le PLR veut un effet rétroactif au 1er janvier de cette année avec limitation à 2015. Et la possibilité de reconduire ce coefficient de 70 en fonction de l’évolution des finances de la commune. Des finances qui se portent bien actuellement. Le budget 2015 prévoit un bénéfice d’un million de francs. Et les comptes 2014 devraient aussi boucler avec un important excédent de recettes. 

 

Arbitrage socialiste

Le Conseil communal n’a pas encore pris position. Il doit encore consulter la commission financière pour évaluer les conséquences d’une baisse d’impôts. Mais à priori, il juge la proposition libérale-radicale plus prudente que l’initiative de l’Entente, une initiative qui a été lancée avant même que l’exécutif fasse ses propres propositions.

En chiffres, une baisse de 3 points à Bevaix correspond à une diminution d’environ 450’000 francs de rentrées fiscales.

La séance du Conseil général de Bevaix est agendée au 20 avril. Le groupe socialiste, qui compte 10 élus, jouera sans doute le rôle d’arbitre. Il n’a pas encore pris position sur le projet d’arrêté du PLR. Un projet qui, soit dit en passant, n’empêchera pas l’initiative d’aboutir si elle récolte les signatures nécessaires. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.