Série d’actions contre le racisme

Nathalie Ljuslin, RECIF, Fabiola Barrientos, racisme Zoom sur « Nathalie Ljuslin, RECIF, Fabiola Barrientos, racisme » (touche ESC pour fermer)
Nathalie Ljuslin de l'association RECIF (à gauche) en compagnie de Fabiola Barrientos qui a réalisé les portraits photographiques de femmes migrantes présentés dans le cadre de la Semaine d'action contre le racisme.

Plusieurs manifestations pour faire reculer le racisme : la Semaine d’action contre le racisme s’ouvre lundi dans le canton de Neuchâtel et se poursuit jusqu’au 26 mars. Le point d’orgue de la manifestation est la Journée internationale contre le racisme qui se tient samedi. Un stand d’informations, diverses animations musicales, un jeu et une exposition de photos seront proposés aux abords du Péristyle de l’Hôtel de Ville de Neuchâtel dès midi.

C'est la première fois que la manifestation se tient sur une semaine dans le canton de Neuchâtel. Ce choix doit permettre de donner plus de poids et plus de visibilité à l'événement, selon le Forum Tous différents - tous égaux, qui organise la Journée internationale contre le racisme. L'objectif est aussi de créer de nouveaux partenariats avec diverses entités de Suisse romande. Le forum marque également son 20e anniversaire de cette manière.

 

Nombreux événements culturels

Durant cette semaine, deux spectacles sont également programmés à La Chaux-de-Fonds. Le Théâtre populaire romand revisite Mademoiselle Julie, une pièce signée August Strindberg, pour en proposer deux versions différentes, l’une évoquant une Julie de Genève et l’autre une Julia du Brésil.

Pie Tshibanda présentera quant à lui son spectacle, Un fou noir au pays des blancs, au Théâtre de Colombier.

Deux expositions sont encore prévues. La première se tient dès à présent au Lycée Jean-Piaget, à Neuchâtel, et porte sur des dessins de presse. Elle s’intitule La Suisse, terre d’accueil-Eldorado ou paradis perdu.

L’autre exposition, portée par l’association RECIF, s’intéresse à la migration féminine au travers d'une série de portraits de migrantes visant à remettre en question les clichés qui leur sont associés. Elle est à découvrir dès le 23 mars au CIFOM à La Chaux-de-Fonds. /sbe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.