Œuvre balèze pour la future expo à Môtiers

L'oeuvre de Bob Gramsma ne se manipule pas facilement. Zoom sur « L'oeuvre de Bob Gramsma ne se manipule pas facilement. » (touche ESC pour fermer)
L'oeuvre de Bob Gramsma ne se manipule pas facilement.

Une autogrue, un Manitou, un tracteur équipé d’une pelle… Il y avait beaucoup d’activité mardi après-midi près de la cascade de Môtiers. Les hommes se sont affairés, aidés de leurs engins de chantier, pour donner vie à une des œuvres de la future exposition Môtiers art en plein air. De juin à septembre, ce sera la 7e édition de cette manifestation d’art contemporain.

L’artiste Bob Gramsma a imaginé une sorte de maison qui devrait presque se confondre avec la nature environnante et donner l’impression qu’elle a toujours été là. Un grand trou a été creusé à la  fin de l’année passée, du béton a été injecté contre la terre avant d’y poser une armature qui a, à son tour, été recouverte de béton léger. La pièce de 6 mètres sur 4, lourde de près de 15 tonnes, a passé plusieurs mois dans le sol où elle a été moulée. Elle en a donc été extraite mardi avant d’être retournée. Cette œuvre recouverte de terre, de feuilles et d’autres matières organiques sera ensuite installée dans le trou partiellement rebouché.

Toutes les créations imaginées par une soixantaine d’artistes suisses seront à découvrir dans le Val-de-Travers pendant l’été. /msa

L'oeuvre de Bob Gramsma une fois retournée.
L'oeuvre de Bob Gramsma une fois retournée.

L'envers de l'oeuvre de Bob Gramsma.
L'envers de l'oeuvre de Bob Gramsma.

Le chantier
Le chantier

Bob Gramsma met la main à la pâte.
Bob Gramsma met la main à la pâte.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.