Le PLR du Val-de-Ruz recherche la perle rare

Claude-Henri Schaller Zoom sur « Claude-Henri Schaller » (touche ESC pour fermer)
Une seule candidature pour l'instant à la succession de Claude-Henri Schaller.

Le Parti libéral-radical du Val-de-Ruz est à la recherche de la perle rare. La démission surprise du conseiller communal Claude-Henri Schaller au 30 juin met le PLR dans l’embarras. Le temps presse pour lui trouver un successeur : l’élection par le Conseil général a lieu le 30 mars.  Une seule candidature a été annoncée jusqu’ici.

Le comité du PLR du Val-de-Ruz s’est réuni jeudi soir. Il a pris acte d’une « bonne candidature », selon les termes du président Francis Monnier. Devant le vide laissé par Claude-Henri Schaller, tous les membres de la section ont été sollicités pour le remplacer.  Le problème, c’est que le poste de conseiller communal est un poste à  plein temps à Val-de-Ruz. La sécurité de l’emploi n’est donc pas assurée avec la perspective des élections communales de l’année prochaine.

 

Rassurer les indécis

Devant cette incertitude, le comité cherche des solutions pour rassurer les indécis. Il envisage de ne présenter qu’une liste à trois noms lors des communales de 2016 - probablement les trois conseillers communaux PLR en place - avec le risque perdre la majorité à l’exécutif.

Prochaine étape dans le processus de la succession à Claude-Henri Schaller: le 14 mars, délai pour les candidatures. Puis, audition du ou des candidats le 16 mars, avec une présentation devant les conseillers généraux libéraux-radicaux prévue le 26 mars. Ils devront alors faire le dernier choix, s’il y a plusieurs candidatures.

 En principe, le PLR ne présentera qu’un seul candidat devant le Conseil général le 30 mars. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.