Voleur multirécidiviste sous les verrous

L'instruction a été menée par la Police neuchâteloise et le Ministère public.  Zoom sur « L'instruction a été menée par la Police neuchâteloise et le Ministère public.   » (touche ESC pour fermer)
L'instruction a été menée par la Police neuchâteloise et le Ministère public.

La Police neuchâteloise a mis la main début janvier sur une personne soupçonnée de nombreux cambriolages dans la région depuis octobre 2011.

Le mode opératoire du suspect âgé de 24 ans était bien étudié et rodé. L’homme n’agissait en principe pas seul mais de concert avec des personnes venant notamment de Marseille en France et parfois de la région.

 

Une machine bien huilée

Après chaque vol, l'équipe de malfrats trouvait refuge dans l'appartement du prévenu où le butin (souvent du numéraire, des bijoux et des vêtements) était caché avant d'être acheminé et écoulé en France voire en Afrique du Nord.

L'intéressé et ses quatorze complices sont notamment poursuivis pour avoir commis le brigandage du 14 décembre 2011 dans le commerce Vendez votre or à la rue de l'Ecluse à Neuchâtel, la tentative de brigandage du 29 décembre 2011 à la Coop de Vauseyon ainsi que 16 cambriolages de boutiques, d'établissements publics, de commerces ou d'appartements en Ville de Neuchâtel et dans les environs.

 

Violence et faux euros

L'intéressé est également poursuivi pour avoir commis à trois reprises des actes de violence avec notamment un couteau sur des individus liés au marché de la drogue dans le but de leur subtiliser soit leur argent, soit leur marchandise.

Il est de plus prévenu d'avoir mis en circulation dans la région des fausses coupures pour quelques milliers d'euros. Cet argent a notamment servi à acheter de la drogue.

Le butin total est estimé à plus de 512'000 francs. Quant aux dommages commis lors des cambriolages, ils se montent à 90'000 francs.

Les 14 complices ont tous été identifiés. Ils font l'objet de procédures pénales séparées. Sept d'entre eux, résidant à l'étranger, font l'objet de mandat de recherche.

L'intéressé est toujours détenu dans l'attente de son prochain jugement. /comm-sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.