Affaire Monnard : le calme après la tempête

Les membres du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds n'étaient que quatre mardi soir face au législatif. Zoom sur « Les membres du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds n'étaient que quatre mardi soir face au législatif. » (touche ESC pour fermer)
Les membres du Conseil communal de La Chaux-de-Fonds n'étaient que quatre mardi soir face au législatif.

Malgré la crise, la séance du Conseil général de La Chaux-de-Fonds de mardi soir s’est déroulée dans un climat serein. En l’absence de Pierre-André Monnard, en arrêt-maladie, ce sont les quatre autres membres du Conseil communal qui ont défendu le rapport d’information consacré aux comptes 2014.

Tous les groupes ont relevé la gravité de la situation, ainsi que la responsabilité du chef des finances. Le collège dans son ensemble a admis avoir péché par confiance. Ses membres auraient dû demander des détails à leur collègue. Théo Huguenin-Elie, suppléant de Pierre-André Monnard, a précisé que les chiffres ne leur étaient transmis que quatre à six fois par année. Seul le responsable du dicastère des finances est informé chaque semaine de l’évolution des entrées fiscales et des dépenses.

 

Relation directe avec le Service financier

L’organisation va changer. Le Conseil communal souhaite travailler de façon linéaire avec le service financier et la commission des finances pour éviter qu’une telle situation ne se reproduise. Par ailleurs, tous les crédits votés mais non encore engagés sont remis en question. Ils seront réétudiés par la commission financière. Enfin, tous les dicastères vont devoir opérer une diminution d’au moins 10 % dans leur budget de biens et marchandises pour l’année en cours, même si les coupes ne seront probablement pas linéaires.

 

Jeudredi jusqu’à 2h du mat’

La politique courante a repris ses droits en fin de séance. Le Conseil général a accepté une modification de l’horaire de fermeture des établissements publics durant la nuit du jeudi au vendredi. Le jeudredi pourra durer jusqu’à 2h du matin.

Autre changement avalisé par le législatif : c’est le Service du domaine public qui gère désormais le calendrier des matches au loto des sociétés locales. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.