Feu vert pour la vente de la patinoire de Fleurier

La patinoire de Belle-Roche à Fleurier, sous le Chapeau de Napoléon. Zoom sur « La patinoire de Belle-Roche à Fleurier, sous le Chapeau de Napoléon. » (touche ESC pour fermer)
La patinoire de Belle-Roche à Fleurier, sous le Chapeau de Napoléon.

Le projet de vente de la patinoire de Fleurier peut aller de l’avant. Le Conseil général de Val-de-Travers l’a accepté lundi soir, par 25 voix pour, 6 contre et une abstention.

Il est prévu qu’une future société, CPF SA, assume la rénovation et l’exploitation de la patinoire de Belle-Roche. La commune restera propriétaire du terrain et de la halle de gymnastique attenante. Elle versera à la société une subvention annuelle de 300'000 francs, ce qui équivaut à la somme qu’elle débourse actuellement pour cette infrastructure. La commune pourra aussi entrer dans le capital de la société jusqu’à hauteur de 10%. Les deux parties signeront un mandat de prestations.

Les Verts et le POP ont refusé l’arrêté, de même qu’un membre du PLR et un UDC. Le seul amendement qui a été accepté dans ce dossier était présenté par le PLR. Il donne des garanties pour le déroulement du comptoir du Val-de-Travers et du Carnavallon, deux manifestations qui sont jusqu’à présent organisées à la patinoire.

Le législatif communal a par ailleurs accepté un postulat du PLR, amendé par le Parti socialiste, demandant d’inventorier les clubs et sociétés qui bénéficient d’une aide communale et de détailler la nature de cette aide. Les élus ont aussi approuvé à l’unanimité deux crédits de 75'000 francs. Le premier concerne l’intégration des données relatives au réseau d’égouts dans le système d’information géographique. Le second va permettre de financer l’agrandissement et l’aménagement de l’écopoint du centre commercial de Couvet. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.