Pierre-André Monnard a fait des erreurs de calcul

Pierre-André Monnard Zoom sur « Pierre-André Monnard » (touche ESC pour fermer)
Pierre-André Monnard.

Pierre-André Monnard n’a pas seulement fait preuve d’un manque d’anticipation et d’un excès d’optimisme, il a aussi commis des erreurs de calcul lors de l’élaboration du budget 2014.

Selon un rapport d'information du Conseil communal, soumis vendredi au Conseil général de la Ville de La Chaux-de-Fonds, le chef des finances aurait comptabilisé deux fois les recettes fiscales sur la fortune des personnes physiques, soit 6 millions de francs de trop. Le grand argentier aurait, selon ses collègues, mal interprété un document de l’Etat de Neuchâtel quant à l’harmonisation de la clé de répartition entre le canton et les communes.

A cela s’ajoute un excès d’optimisme. Pierre-André Monnard, et contre l’avis du Service des finances, a amélioré les projections de rentrées fiscales des personnes morales de 2,4 millions de francs. Cet optimisme, ajouté à une diminution de 4,2 millions de francs des recettes provenant des grandes entreprises et à d’autres aléas qui peuvent survenir dans n’importe quel budget, plombent les comptes 2014 de près de 15 millions de francs.

Autant d’éléments qui apparaissent aujourd’hui, mais qui ne sont pas ressortis de la conférence de presse donnée vendredi passé par l’exécutif, alors que celui-ci était en possession de ces informations.

Par ailleurs, le Conseil communal se plaint dans ce rapport  de ne plus avoir été informé de l’évolution de la situation financière depuis le courant de l’année 2014; un manque d’information dont il ne semble pas s’être inquiété outre mesure.

Il faut voir maintenant si ces explications convaincront le Conseil général mardi soir. /sma-sbe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.