La gauche demande aussi la démission de Monnard

Pierre-André Monnard Zoom sur « Pierre-André Monnard » (touche ESC pour fermer)
Tous les partis condamnent la mauvaise gestion de Pierre-André Monnard.

Pierre-André Monnard est toujours davantage poussé vers la sortie à La Chaux-de-Fonds.

Après l’UDC et son propre parti, le PLR, c’est au tour de la gauche de demander au conseiller communal en charge des finances d’assumer les conséquences des comptes 2014 qui s'annoncent catastrophiques.

Le comité des Verts de La Chaux-de-Fonds demande explicitement la démission de Pierre-André Monnard. Le POP neuchâtelois et les élus socialistes du Conseil général sont moins catégoriques sur la forme, mais pas sur le fond. Ils estiment que le membre de l’exécutif devrait respecter l’exigence de son propre parti de le voir quitter ses fonctions.

Pour les Verts, le chef des finances doit assumer ses responsabilités et pour le PS il est impensable que ce soit lui qui présente le budget 2015 rectifié. Quant au POP, il remet en cause l’élection du Conseil communal par le peuple, estimant que le législatif est plus à même de juger de la compétence des candidats à l’exécutif.

La gauche, comme la droite, accuse Pierre-André Monnard de n’avoir pas su prendre les décisions qui s’imposaient alors que la situation des rentrées fiscales s’aggravait.

Les comptes 2014 de la Ville présentent un déficit de 12 millions de francs, alors qu'un bénéfice de 2 millions était prévu. /fpa-mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.