Intégrer la question du logement dans la lutte contre la pauvreté

Caritas souhaite que la problématique du logement soit davantage prise en compte dans la lutte contre la pauvreté. L'organisation relève que seul le canton de Bâle-Ville possède une stratégie qui fait un lien explicite entre logement et pauvreté. Neuchâtel fait partie des dix cantons qui reconnaissent qu'il existe une corrélation entre ces deux éléments et qui prennent la problématique en main, tout en étant encore loin d'une stratégie cantonale.

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté en septembre un crédit de 18 millions de francs pour la période 2015-2018 afin de soutenir la création de logements d'utilité publique. Un pas dans la bonne direction estime Caritas Neuchâtel, mais il ne faut pas s'arrêter là. On manque actuellement d'informations sur les besoins de la population et sur les types de logements disponibles, il faudrait mieux connaître les données sociologiques et démographiques des personnes qui vivent dans une situation de précarité, juge Caritas. Grâce à ces informations, le Canton pourrait élaborer une stratégie plus globale de lutte contre la pauvreté. 


Conseiller les personnes en difficultés

Pour Caritas Neuchâtel, cette stratégie devrait intégrer des objectifs en matière de logements à loyer modéré ainsi qu'en terme de qualité de vie. Il faudrait notamment tenir compte de la situation géographique du logement et favoriser une certaine mixité entre les différentes populations qui habitent la région. La mixité sociale permet une meilleure intégration et offre la possibilité aux personnes en difficultés de se créer un réseau rappelle Caritas.

Les Neuchâtelois qui rencontrent des problèmes financiers ont souvent beaucoup de difficultés à trouver un appartement, car ils peinent à convaincre les gérances et n'ont souvent pas assez d'argent pour payer la garantie de loyer. Caritas Neuchâtel souhaiterait mettre en relation les gérances, les services de l'Etat et des communes ainsi que certaines organisations pour offrir des conseils et faciliter la recherche d'un logement.


Réguler le marché immobilier

La politique du logement menée par le gouvernement neuchâtelois est définie ainsi dans le rapport adopté par le Grand Conseil : "L'objectif de la politique cantonale du logement est d'augmenter puis de maintenir la proportion de logements à loyer modéré par rapport à l’ensemble du marché, afin de répondre aux besoins de la population neuchâteloise à revenu modeste (en particulier les familles, les étudiants, les personnes âgées et handicapées), tout en luttant contre la pénurie de logement qui sévit presque partout dans notre canton."

Nous avons contacté le Département de l'économie et de l'action sociale ainsi que l'Office du logement pour savoir si une stratégie plus large de la question de la pauvreté incluant notamment la problématique du logement était en cours d’élaboration. Tous deux ont estimé qu'il n'était pas de leur compétence de prendre position sur les observations de Caritas. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.