Accidents de la route : stabilité

Evolution du nombre de voitures et d'accidents de la circulation (avec blessés et mortels). Zoom sur « Evolution du nombre de voitures et d'accidents de la circulation (avec blessés et mortels). » (touche ESC pour fermer)
Evolution du nombre de voitures et d'accidents de la circulation (avec blessés et mortels).

Le nombre d’accidents avec blessés semble atteindre une limite incompressible sur les routes neuchâteloises. Il reste stable à 278 en 2014, contre 274 une année auparavant. Par ailleurs, sept personnes ont perdu la vie, ce qui représente une de plus qu’en 2013. Mais c’est nettement moins qu’en 1970, année où 59 automobilistes étaient décédés.

L’inattention reste la principale cause d’accidents mortels ou avec blessés, suivi du refus d’accorder la priorité et d’une vitesse inadaptée. L’ivresse au volant est quant à elle à l’origine de 34 accidents l’an dernier.

 

Pincé avec 3,5 pour mille !

Plus de 13'000 conducteurs ont dû souffler dans le ballon. Parmi eux, 6% ont été dénoncés pour ivresse. Cette proportion est en recul de 0,5 point par rapport à 2013. Environ 85% des infractions ont été commises par des hommes, qui détiennent la palme du plus grand excès : un conducteur a été pincé avec un taux d’alcoolémie de 3,49‰ !

Enfin, en matière de vitesse, 14 millions de véhicules sont passés devant les 5 radars fixes répartis dans le canton. Moins de 49'000 automobilistes ont été flashés, ce qui correspond à un taux d’infraction de 0,34%, en nette baisse par rapport à l’année précédente.

Pourra-t-on à l’avenir encore réduire le nombre d’accidents ? C’est ce qu’espère en tous cas la Police neuchâteloise, qui compte bien ne pas relâcher ses efforts en matière de prévention routière. /aju

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.