Straumann renonce aux salaires en euros

L’entreprise Straumann, qui avait proposé début février de payer ses salariés frontaliers en euros, renonce à cette mesure. Le fabriquant bâlois d’implants dentaires, qui possède une succursale à Villeret, explique avoir privilégié une autre solution. Après l’opposition d’employés face à la proposition du versement de salaires en euros, Straumann a demandé à l’ensemble de son personnel – suisse et frontalier – de consentir à une baisse de salaire de 5% (6% pour les cadres inférieurs).

Cette proposition a été acceptée par la quasi totalité des employés sondés par l’entreprise. Elle sera en vigueur pour toute l’année 2015. La situation économique de l’entreprise et la pertinence de cette mesure seront réévaluées chaque année. /jfa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.