Cercle italien fermé, l'affaire continue

Ouvert depuis 18 ans, le restaurant du Cercle italien fermera ses portes à la fin de l'année. Zoom sur « Ouvert depuis 18 ans, le restaurant du Cercle italien fermera ses portes à la fin de l'année. » (touche ESC pour fermer)
Ouvert depuis 18 ans, le restaurant du Cercle italien a fermé ses portes au début de l'année. Il est désormais vendu.

Le restaurant chaux-de-fonnier le Cercle italien a beau avoir clos ses portes au début de l’année, son ancien tenancier Benoist Vaucher a comparu jeudi matin devant le Tribunal de police à La Chaux-de-Fonds. Il est prévenu de menaces contre les autorités et les fonctionnaires.

L’été passé, lors d’une inspection surprise dans son restaurant, excédé par l’attitude d’un service dont il s’estime victime, le patron a déclaré comprendre que "certains puissent finir par prendre un fusil".

À la suite de cette déclaration, la police a procédé à une perquisition de son domicile et de son restaurant. Perquisition qui n’a rien donné. De son côté, le Service de la consommation et des affaires vétérinaires du canton de Neuchâtel a décidé de porter plainte, 6 semaines plus tard.

Benoist Vaucher, qui risque une peine de 30 jours-amendes, estime être victime d’une nouvelle tracasserie de la part du SCAV. Selon lui, il n’a jamais menacé directement le fonctionnaire ni son service. De plus, il rajoute qu'en cas "d'une véritable menace, le SCAV n'aurait pas attendu si longtemps avant de porter plainte".

Le Cercle italien n’a pas été remis en tant que restaurant. Benoist Vaucher, qui a vendu l’établissement, estime ses pertes à 80%. Pour l’instant, les six anciens employés du restaurant sont toujours au chômage.

Le jugement sera rendu jeudi prochain. /jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.