Salaires de la fonction publique : les fronts restent figés

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les fonctionnaires s'étaient rassemblés dans la cour du Château de Neuchâtel en décembre lors de l'adoption du budget 2015 par le Grand Conseil.

Les négociations salariales entre les syndicats et le Conseil d’Etat neuchâtelois ont débuté dans une ambiance tendue. Les fronts sont restés figés lors d’une première rencontre fin janvier. Le gouvernement a exposé la façon dont il souhaitait travailler pour pouvoir mettre en place une nouvelle grille salariale pour la fonction publique d’ici deux ans. Il a également annoncé l’engagement comme chef de projet d’un ancien secrétaire syndical qui a mené une procédure similaire dans le canton du Jura.

Mais avant de commencer les négociations, les syndicats veulent déterminer quel système de transition sera appliqué. Ils demandent que les échelons en vigueur avant l’adoption du budget 2015 soient reconduits. Les membres du Syndicat des services publics (SSP) ont adopté une résolution en assemblée. Ils exigent que l’échelon qui n’aura pas été passé en 2015 en raison des décisions du gouvernement soit rattrapé.

Les employés demandent également au Conseil d’Etat des chiffres qui démontrent qu’une nouvelle grille permettrait de stabiliser la masse salariale. Dans tous les cas, ils exigent le maintien du salaire de carrière et de l’automaticité des échelons.

Les rencontres entre représentants de l’Etat et des syndicats vont se poursuivre ces prochains mois. /mvr

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.