Les demandes urgentes de l’HNe créent des remous

Les réactions s’enchaînent après les demandes urgentes formulées jeudi par l’Hôpital neuchâtelois. L’HNe souhaite concentrer les soins intensifs sur le site de Pourtalès dès l’automne et transformer l’unité de soins intensifs chaux-de-fonnière en unité de soins continus. Il entend aussi fermer le bloc opératoire du site chaux-de-fonnier les week-ends et les jours fériés, dès le 1er mars.

Les Villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds ont fait part de leur mécontentement. Le Groupe de travail interpartis pour l’HNe hausse également le ton, lui qui a travaillé sur le plan stratégique adopté par la population neuchâteloise en novembre 2013.

Il regrette fortement de ne pas avoir été consulté avant l’annonce faite par l’HNe. Il dénonce aussi le choix de la direction de l’HNe, qui va à l’encontre de la volonté populaire selon lui. Pour le groupe, il est important de respecter les options stratégiques adoptées. Il appelle dès lors le Conseil d’État neuchâtelois à ne pas entrer en matière sur les demandes urgentes de l’HNe.

De son côté, le Parti socialiste dénonce lui aussi les demandes formulées par l’Hôpital neuchâtelois, qui à ses yeux compromettent les options stratégiques votées en 2013. /sbe

Partager
Link

Galerie photos liée

18.03.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.