Bernard Rappaz met un terme à sa grève de la faim

Bernard Rappaz photo Laurent CrottetBernard Rappaz a cessé sa grève de la faim. Sa détention a été modifiée. Le chanvrier la poursuivra désormais à son domicile, a ordonné mercredi matin le Département valaisan de la sécurité.
 
Il sera surveillé 24 heures sur 24 et il aura droit à une promenade quotidienne d'une heure. Les visites sont limitées à ses seuls proches et durant un maximum de 90 minutes. La mesure est provisoire dans l'attente du jugement du Tribunal fédéral sur l'interruption de peine, attendue pour fin août.

Le chanvrier retrouvera son domicile dès que son état de santé le permettra, selon l'avis des médecins de l’Hôpital de l’Ile à Berne, où est détenu Bernard Rappaz. Ces derniers s'opposent en principe à une alimentation forcée, précise le communiqué du canton du Valais. /fra

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.