Zika: Dilma Rousseff relève ses manches au côté de l'armée

Zika: Dilma Rousseff relève ses manches au côté de l'armée

Photo: Keystone

La présidente brésilienne Dilma Rousseff a participé samedi à une campagne mobilisant massivement l'armée pour aider la population à lutter contre le virus Zika. Elle a assuré que l'épidémie ne compromettrait pas l'organisation des JO de Rio en août prochain.

Quelque 220'000 militaires ont entamé samedi une vaste opération de porte à porte pour visiter trois millions de foyers brésiliens et les informer des moyens de lutter contre les moustiques Aedes Aegypti qui transmettent le virus, notamment en détruisant leurs sites de reproduction.

'Cette situation ne compromet pas les jeux Olympiques', a assuré Mme Rousseff. 'Nous sommes sûrs que lorsque les JO démarreront, nous aurons enregistré un succès considérable dans l'éradication des moustiques', a-t-elle affirmé.

Produit larvicide

Vêtue d'un maillot blanc portant l'inscription 'Zika zéro', la présidente brésilienne a montré l'exemple dans un quartier de Rio en compagnie du maire de la ville, Eduardo Paes.

Escortée par un essaim de journalistes, elle a rendu visite aux habitants, appliqué elle-même du produit larvicide dans l'eau potable et s'est fait prendre en photo avec de jeunes mères et leurs enfants.

Mme Rousseff a reconnu que 'la contamination par le moustique est très dangereuse pour les femmes enceintes', car elle est soupçonnée de provoquer la microcéphalie du foetus (réduction du périmètre crânien, néfaste au développement intellectuel).

Priorité gouvernementale

'La guerre dépend de nous', a déclaré la présidente en exhortant les 204 millions de Brésiliens à y participer.

Le combat contre les moustiques qui transmettent le Zika a été érigé en priorité par son gouvernement. Plusieurs ministres s'étaient aussi déplacés dans d'autres grandes villes comme Salvador, Recife, Curitiba et Porto Alegre pour le lancement de cette campagne.

A Rio, 71'000 soldats étaient mobilisés samedi pour inciter les habitants à faire preuve de vigilance. Dans les 26 Etats brésiliens, les membres des trois forces armées ont distribué des tracts avec le slogan: 'un moustique n'est pas plus fort que tout un pays'.

Eau stagnante

Parmi les recommandations aux habitants: garder le réservoir d'eau fermé, placer les bouteilles ouvertes le goulot vers le bas...

Car on estime que 70% des foyers de prolifération du moustique Aedes aegypti, qui transmet aussi la dengue, la fièvre jaune ou le chikungunya, se trouvent dans les maisons, par exemple dans l'eau stagnante des pots de fleurs.

Dans un deuxième temps, du 15 au 18 février, 50'000 militaires accompagnés d'agents sanitaires municipaux pulvériseront les domiciles avec des insecticides et larvicides.

Microcéphalies

Le Brésil est le pays le plus touché par l'épidémie avec 1,5 million de personnes contaminées depuis 2015.

Selon les dernières données communiquées par le ministère brésilien de la Santé, le pays a enregistré entre octobre et février 462 cas de microcéphalie confirmée, contre une moyenne annuelle de 150, tandis que 3852 autres cas sont considérés comme suspects.

Le virus est aussi associé au syndrome de Guillain-Barré, maladie neurologique qui peut entraîner une paralysie irréversible ou la mort.

Colombie

En Colombie, plus de 31'555 cas de Zika, dont 5013 femmes enceintes, ont été confirmés, selon le dernier bilan officiel publié samedi dans le deuxième pays le plus touché après le Brésil.

Le suivi de l'évolution de l'épidémie montre que plus de la moitié (56,4%) des cas colombiens se concentrent dans les départements de Norte de Santander (frontière avec le Venezuela), Huila (sud), Cundinamarca (centre), Barranquilla (nord) et Tolima (sud).

Les autorités, qui prévoient plus de 600'000 personnes infectées par le virus cette année et quelque 500 cas de microcéphalie, ont recommandé aux femmes de reporter de six à huit mois leurs grossesses.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.