Vigilance rouge pour la Seine jusqu'à la mer, décrue à Paris

Vigilance orange pour la Seine jusqu'à la mer, décrue à Paris

Photo: Keystone

La moitié de la Normandie, affectée par des inondations, est repassée dimanche en vigilance orange. La Seine a amorcé une lente décrue après avoir atteint son plus haut niveau depuis 1982, écartant le scénario du pire pour la capitale française.

Plusieurs débordements de la Seine ont été observés cette nuit dans la boucle d'Elbeuf et à Rouen, mais ils ont été limités et localisés (...). La vigilance rouge placée samedi a été levée', a annoncé la préfecture de Seine-maritime.

Les autorités craignaient la conjonction de crues venant de la région parisienne et de coefficients de marée très élevés.

A Paris, le fleuve qui traverse la ville a confirmé sa décrue dans la nuit de samedi à dimanche, descendant à 5,85 mètres à 03h00.

Dix-huit morts en Europe

Sur l'ensemble de la France, les fortes pluies des derniers jours ont fait quatre morts, a annoncé le gouvernement, ce qui porte à 18 le bilan des victimes des inondations en Europe, dont 11 en Allemagne, une en Belgique et deux en Roumanie.

A Paris, les eaux brunâtres de la Seine, charriant un grand nombre de barrières, de déchets et de branches d'arbres, sont restées samedi à un niveau spectaculaire: les flots recouvraient totalement les voies sur berge et une grande partie des piles des ponts.

Les pompiers ont appelé les curieux 'à éviter de se mettre en danger', mais de nombreux badauds continuaient de s'agglutiner sur les ponts et les quais pour immortaliser cette crue historique.

Lente décrue

La Seine avait atteint un pic à 6,10 mètres au-dessus de son niveau normal dans la nuit de vendredi à samedi. Un palier comparable aux 6,18 mètres atteints en 1982 mais loin de la grande crue de 1910 (8,62 mètres).

Le fleuve devrait retrouver des niveaux plus habituels dans 5 à 15 jours, a estimé l'organe de surveillance des crues Vigicrues.

En attendant, les mesures de précaution prises cette semaine restent en vigueur. Les musées du Louvre et d'Orsay, où des milliers d'oeuvres d'art habituellement stockées dans les sous-sols ont été mises à l'abri, resteront clos jusqu'à mardi. Le Grand Palais rouvrira dimanche.

De même, deux stations de métro et une ligne de train régionale qui longe la Seine restent fermées et la navigation fluviale interdite.

Privés d'électricité

Depuis le début des intempéries, 20'000 personnes au total ont dû être évacuées de leur logement et quelque 13'000 foyers restaient privés d'électricité samedi.

Les inondations ont été particulièrement 'catastrophiques' pour le réseau ferroviaire, a souligné Guillaume Pepy, le président de la Société nationale des chemins de fer (SNCF).

Pour lui, il faudra attendre le milieu de la semaine prochaine avant un retour à la normale du trafic. Soit juste avant le coup d'envoi de l'Euro-2016 de football, vendredi à Paris.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.