Victoire capitale de l'armée irakienne à Ramadi

Victoire capitale de l'armée irakienne à Ramadi

Photo: Keystone

L'armée irakienne a repris dimanche le complexe administratif de Ramadi, dernier bastion de l'Etat islamique (EI) dans cette ville à 100 km à l'ouest de Bagdad. Cette reconquête constitue la plus importante victoire de l'armée régulière face aux djihadistes.

L'EI avait conquis un tiers du territoire irakien il y a 18 mois et avait la mainmise sur ce chef-lieu de la province d'Al-Anbar depuis le mois de mai dernier. 'Contrôler ce complexe signifie qu'ils ont été vaincus', a déclaré Sabah al Noumani, porte-parole de la force antiterroriste qui a dirigé l'assaut au côté de l'armée régulière.

'La prochaine étape est de nettoyer les poches qui pourraient encore exister ici et là dans la ville. Le complexe est complètement sous notre contrôle, il n'y a plus aucune présence de Daech (acronyme arabe de l'EI)', a-t-il ajouté.

Cadavres et quartiers détruits

Sabah al-Noumani avait indiqué un peu plus tôt que les djihadistes, au nombre de quelques centaines, avaient fui les lieux. 'Nous voyons beaucoup de cadavres de (combattants) de Daech, tués dans les frappes aériennes sur le complexe', avait-il précisé. Ces raids sont menés par la coalition formée à l'été 2014 par les Etats-Unis pour combattre l'EI en Irak et en Syrie.

Certains quartiers de Ramadi semblent avoir été totalement détruits, selon des images de la télévision publique irakienne montrant des soldats, des véhicules blindés Humvee et des chars progresser parmi les décombres de maisons effondrées.

Dizaines de morts

Depuis vendredi, au moins cinq membres des forces de sécurité ont été tués, selon plusieurs sources au sein des services de sécurité.

Par ailleurs, 93 membres des forces irakiennes ont été blessés et hospitalisés pour la seule journée de dimanche, selon des sources médicales à Bagdad alors que plus de 50 djihadistes ont été tués lors des dernières 48 heures, selon des sources militaires irakiennes.

Victoire célébrée

La télévision a également diffusé les images d'Irakiens célébrant la 'victoire dans l'Anbar' dans les rues des villes de Hilla et Kerbala, au sud de Bagdad. On y voit des habitants dansant dans les rues ou agitant le drapeau national irakien au volant de leur véhicule.

Une fois la ville sécurisée, les responsables irakiens comptent remettre les clés de Ramadi à la police locale et à une force tribale sunnite.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.