Une femme tuée à la machette par un requérant d'asile

Un jeune Syrien tue une femme à la machette en Allemagne

Photo: Keystone

Un requérant d'asile syrien de 21 ans a tué à la machette une femme et blessé au moins trois autres personnes dimanche à Reutlingen, dans le sud-ouest de l'Allemagne. L'agresseur a été arrêté. La police locale penche 'pour un crime passionnel'.

'Nous ne disposons pas d'élément sur une motivation terroriste', a souligné la police de Reutlingen. Les faits se sont produits près de la gare d'autobus, au centre de cette ville de 100'000 habitants située à une quarantaine de kilomètres de Stuttgart (sud-ouest de l'Allemagne).

L'individu, qui a fait une demande d'asile, a déjà commis d'autres agressions. Dimanche, il a agi apparemment seul, a déclaré un porte-parole de la police de Reutlingen. Ce dernier n'a pas pu dire quand l'homme est arrivé en Allemagne, ni quand les précédentes agressions ont eu lieu.

L'agresseur, âgé de 21 ans, 'a eu une dispute' avec une Polonaise de 45 ans peu avant 16h30 et l'a tuée 'avec une machette' d'un coup à la tête. Puis il a pris fuite en courant et a blessé plusieurs autres personnes sur son passage. Il a été finalement interpellé à proximité.

L'agresseur 'a pu heureusement être arrêté et ne représente plus de danger', a souligné en début de soirée le ministre régional de l'Intérieur, Thomas Strobl.

Agresseur percuté par une voiture

Des images vidéo amateur diffusées par la chaîne d'information en continu NTV montrent le jeune homme en train de courir dans une zone piétonnière pour s'enfuir. Lors de sa fuite il a brisé avec sa machette le pare-brise d'une voiture, blessant à l'intérieur une femme, fait chuter une autre femme qui a été légèrement blessée à la tête, puis frappé au visage un jeune homme et pénétré dans un petit restaurant pour frapper lourdement avec son arme de 40 cm de long sur une table.

Le Syrien a finalement été percuté par une BMW lors de sa fuite, a indiqué un porte-parole de la police locale. Ce qui a permis aux agents de l'arrêter. Ces images le montrent couché à terre, le front en sang.

Le porte-parole n'était pas en mesure de dire si le conducteur avait volontairement renversé le demandeur d'asile, ainsi que l'affirment certains médias, ou s'il s'agissait d'un accident.

Deux attaques en quelques jours

L'Allemagne a connu ces derniers jours deux attaques visant des civils. Lundi dernier, un jeune Afghan avait attaqué les voyageurs d'un train de Bavière avec un couteau et une hachette, blessant cinq personnes avant d'être pris en chasse et abattu par la police. Le groupe djihadiste Etat islamique (EI) avait revendiqué cet acte.

Vendredi soir, à Munich, un Germano-Iranien a ouvert le feu sur la foule aux abords d'un centre commercial et à l'intérieur, faisant neuf morts et 35 blessés, avant de se suicider. Tout mobile terroriste a été écarté par les enquêteurs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.