Une collision ferroviaire fait 10 morts dans le sud de l'Italie

Collision de deux trains dans les Pouilles: au moins 22 morts

Photo: Keystone

Vingt-deux personnes au moins ont trouvé la mort et plusieurs dizaines ont été blessées dans une collision frontale entre deux trains mardi dans la région des Pouilles. Les circonstances de cet accident n'étaient toujours pas claires jusqu'ici.

'Le nombre de victimes est de 22 et il y a 43 blessés, dont trois ou quatre dans un état critique', a déclaré sur SkyTG24 Giancarlo Conticchio, commandant de la police ferroviaire de cette région du sud-est de l'Italie.

Les autorités locales ont lancé un appel aux donneurs de sang. Elles ont aussi rappelé tous les médecins et infirmières qui se trouvaient au repos, annulant toutes les opérations non urgentes dans les hôpitaux. Interrogé par l'ats, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a indiqué qu'aucun ressortissant suisse ne figurait parmi les personnes qui ont perdu la vie ou ont été blessées.

Arrivé sur les lieux de cette catastrophe, le ministre italien des Transports Graziano Delrio s'est refusé à donner un bilan de l'accident. Il a simplement évoqué un choc 'très violent' entre les deux trains et annoncé l'ouverture d'une enquête.

Pas de double voie à cet endroit

L'accident s'est produit lors d'une collision frontale entre deux convois composés de quatre voitures chacun. Ces trains se trouvaient sur la même ligne ferroviaire locale, un des rares endroits où il n'y a pas de double voie, selon des images diffusées sur les télévisions.

La protection civile locale a parlé d'informations partielles et s'est refusée pour sa part de donner un bilan. 'C'est un désastre comme si un avion s'était écrasé', a commenté sur Facebook Massimo Mazzilli, maire de Corato, une petite localité située juste à côté du lieu de l'accident.

'Quand je suis arrivée sur les lieux j'ai eu envie de vomir. Ce trajet est surtout emprunté par des jeunes, des étudiants de l'université de Bari, il assure la liaison entre les petites villes et l'université', a déclaré sur Rai News 24 Lucia Olivieri, journaliste d'un site d'informations locales, Andria Live.it.

Les secouristes ont extrait un enfant vivant de l'amas de tôle des wagons de tête et l'ont héliporté vers un hôpital local. Des dizaines de véhicules de secours, des ambulances, des forces de l'ordre et des pompiers sont arrivés sur les lieux de l'accident, selon des images diffusées par les télévisions.

Les secouristes travaillaient dans des circonstances difficiles, car même si l'accident s'est produit à un endroit facile d'accès, la température ambiante approchait les 40°C.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.