Une Pussy Riot arrêtée à Moscou après une manifestation

Une Pussy Riot arrêtée à Moscou après une manifestation

Photo: Keystone

Une militante des Pussy Riot a été arrêtée vendredi avec un autre membre de ce groupe contestataire par les forces de l'ordre. Elle était en train de manifester à Moscou en faveur de l'amélioration des conditions de détention des femmes dans les prisons russes.

'Je suis dans le fourgon de police (...). On ne m'a pas dit vers quel commissariat nous nous dirigions. Il y a une autre personne avec moi', a expliqué Nadejda Tolokonnikova à la radio d'opposition Ekho Moskvy, postant également sur sa page Facebook des photos d'elle dans le fourgon et en train d'attendre son procès-verbal au commissariat.

Les deux militantes ont été arrêtées pour 'manifestation non autorisée' au moment où, en tenue de prisonnières, elles cousaient un drapeau russe sur la place Bolotnaïa, en plein centre de la capitale. C'est sur cette place qu'avait eu lieu en mai 2012 une manifestation marquée par des heurts avec la police à la veille de l'investiture de Vladimir Poutine pour un troisième mandat présidentiel.

La fameuse 'prière punk'

Nadejda Tolokonnikova a affirmé qu'elle voulait attirer l'attention sur les conditions de détention des femmes dans les prisons russes. La manifestation s'est déroulée le Jour de la Russie, jour férié qui commémore la proclamation de l'indépendance de ce pays de l'Union soviétique.

Nadejda Tolokonnikova avait été arrêtée début 2012 avec deux autres jeunes femmes pour avoir 'profané' la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou au cours d'une 'prière punk' qui critiquait ouvertement le président russe. Elles avaient été condamnées à deux ans de camp de travail pour 'hooliganisme' et 'incitation à la haine religieuse'. Elles avaient été libérées fin 2013 après avoir été amnistiées par Vladimir Poutine.

Nadejda Tolokonnikova avait purgé la plus grande partie de sa peine dans la colonie pénitentiaire pour femmes n°14, en Mordovie (région de la Volga). Pour dénoncer les conditions dans son camp de travail qu'elle a décrites comme étant proches de l''esclavage', elle avait observé plusieurs grèves de la faim.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.