Un éboueur jugé coupable de dix meurtres à Los Angeles

Un éboueur jugé coupable de dix meurtres à Los Angeles

Photo: Keystone

Un ancien éboueur et mécanicien de la police a été jugé coupable jeudi de dix meurtres commis à Los Angeles sur deux décennies. Le jugement met fin à une affaire ayant subi maints reports et qui a exposé les bas-fonds sordides de la ville de l'ouest des Etats-Unis.

Le jury est parvenu au verdict après moins de deux jours de délibérations. Le prévenu de 63 ans a été surnommé le 'sinistre endormi' à cause d'une pause de quatorze ans entre 1988 et 2002 dans sa série de meurtres, qui se sont déroulés entre 1985 et 2007.

Il risque la peine de mort ou l'emprisonnement à vie sans possibilités de libération. La sentence doit être annoncée le 12 mai.

L'homme a été arrêté en juillet 2010 lorsque son ADN a pu être connecté à plusieurs victimes. Mais son procès a maintes fois été repoussé par des appels et des circonvolutions judiciaires.

Violées puis tuées

Selon les autorités, le tueur sillonnait les rues du sud de Los Angeles à une époque où ce quartier était gangrené par la consommation de crack. La plupart des victimes étaient des prostituées toxicomanes qui ont été abattues par balle ou étranglées, leurs dépouilles abandonnées dans des ruelles ou des poubelles. Certaines ont été violées avant d'être tuées.

Les victimes étaient âgées de 15 à 35 ans. Des responsables soupçonnent l'homme d'avoir commis en réalité plusieurs dizaines de meurtres. Les enquêteurs ont trouvé près de 200 photographies et vidéos de femmes à son domicile, dont un grand nombre n'a pas été identifié.

Ses avocats avaient remis en cause les éléments ADN au cours du procès de trois mois, dans lequel 61 personnes ont témoigné y compris des victimes ayant survécu.

Le tueur avait été identifié après l'arrestation de son fils en 2008 pour détention d'armes et de drogues. Une analyse de l'ADN du fils avait permis aux enquêteurs de suivre la piste jusqu'à son père, qui a finalement été appréhendé en 2010, soit 25 ans après la découverte du premier corps.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.