Un « bièromat » toujours ouvert pour le pays de la soif tchèque

Un

Photo: Keystone

Quelle que soit l'heure, un cycliste ou un randonneur traversant le village tchèque d'Uhrinovice n'est pas menacé par le manque de bière: installé dans un mur comme un distributeur de billets, un pub automatique lui servira un demi bien frais.

'Un pub ordinaire n'a aucune chance de survie dans un village comme celui-ci', explique son inventeur, Martin Povysil, petit brasseur local. Les pubs de la région ouvrent leurs portes le soir et pendant le week-end, mais restent fermés dans la journée, laissant le passant sur sa soif.

Aujourd'hui, le badaud peut attraper un gobelet, insérer une pièce de monnaie dans la fente, montrer une pièce d'identité à un scanner pour prouver qu'il est majeur, et le breuvage doré bien frais coule.

Une machine à moins de 2000 francs

Povysil, quinquagénaire à lunettes portant queue de cheval, affirme que sa machine est sans pareil. 'J'ai vu sur internet quelque chose dans ce genre au Japon et aux Etats-Unis, mais cette version est complètement différente', assure-t-il, assis sur une des chaises de camping qu'il a installées devant son établissement.

Ex-vendeur pour une brasserie de taille moyenne, il a commencé en 2013 à produire sa propre bière dans sa maison d'Uhrinovice, village de 75 habitants. Il a lancé la même année son pub automatique, confectionné par un technicien d'une ville voisine pour 50'000 couronnes (près de 1900 francs).

Ses compatriotes ont répondu présent: si ses ventes chutent à 30 litres pendant une semaine pluvieuse, elles montent à trois tonneaux de cinquante litres chacun pour un week-end ensoleillé.

La République tchèque revendique le record mondial de consommation de la bière avec 144 litres par habitant en 2013.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.