Tuerie de San Bernardino: ami du tueur accusé de complot terroriste

Tuerie de San Bernardino: ami du tueur accusé de complot terroriste

Photo: Keystone

Enrique Marquez, ami de Syed Farook, un des tueurs de San Bernardino, a été arrêté jeudi et inculpé pour des projets d'attentat avec Farook en 2011 et 2012. Il est aussi poursuivi pour avoir fourni deux fusils et des explosifs utilisés pendant la tuerie de Californie.

Celui qui travaillait jusqu'à présent comme agent de sécurité et rêvait d'entrer dans la marine américaine, fait l'objet d'un troisième chef d'accusation pour 'avoir trompé les services fédéraux de l'immigration en faisant un mariage blanc'. Il avait épousé une femme dont la soeur est mariée au frère de Syed Farook, une immigrée russe qui payait Enrique Marquez 200 dollars par mois.

'Bien qu'il n'y ait actuellement pas de preuves que M. Marquez ait participé à l'attentat du 2 décembre ou ait été au courant qu'il se préparait, son achat de deux armes à feu et le fait qu'il n'ait pas prévenu les autorités du projet de Farook de commettre un crime de masse ont eu des conséquences fatales', a affirmé la procureure fédérale du centre de la Californie.

Converti à l'islam

D'après l'acte d'accusation, Enrique Marquez, 24 ans, a déménagé en 2004 à Riverside, à environ une heure de Los Angeles. Il habitait la maison d'à côté de celle de Syed Farook, qu'il a rencontré devant son garage. Syed Farook l'a 'initié à l'islam', religion à laquelle il s'est converti en 2007, avant de se radicaliser à son contact.

Enrique Marquez se serait entraîné au tir avec Syed Farook, mais aurait finalement pris ses distances et abandonné leurs projets d'attentat après 2012. Il risque 15 ans au maximum pour les accusations de terrorisme, 10 ans pour les deux autres chefs d'accusation.

Pas membre de l'EI

Syed Farook, 28 ans, est l'auteur avec sa femme Tashfeen Malik de l'attentat du 2 décembre, qui a fait 14 morts et 22 blessés à San Bernardino. Il s'agit de l'attaque la meurtrière aux Etats-Unis depuis celles du 11 septembre 2001. Le couple est mort peu après le massacre à la suite d'un échange de tir avec la police.

Selon les autorités, le matin de la tuerie, 'une recherche sur l'Etat islamique (EI) a été faite' sur un compte Facebook lié à Tashfeen Malik, puis un message a été posté déclarant 'allégeance à Abou Bakr al-Baghdadi', le chef de l'EI.

Le couple de tueurs, parent d'un bébé de six mois, n'appartenait toutefois pas à un groupe ou à une cellule terroriste avérée et pourrait avoir agi de son propre chef.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.