Référendum historique en Irlande sur le mariage homosexuel

Référendum historique en Irlande sur le mariage homosexuel

Photo: Keystone

Les Irlandais ont commencé à se prononcer vendredi sur le référendum concernant le mariage homosexuel. Vingt-deux ans après la dépénalisation de l'homosexualité, le 'oui', soutenu par tous les partis politiques, devrait l'emporter, selon les derniers sondages.

Le chef du gouvernement irlandais a appelé ses concitoyens à 'oeuvrer (...) pour le oui'. Les bureaux de vote ont ouvert à 07h00 (08h00 en Suisse). Ils fermeront à 22h00.

En 1993, la dépénalisation de l'homosexualité, qui avait mis Dublin en accord avec tout le reste de l'Europe occidentale, avait profondément divisé une opinion très croyante. Aujourd'hui pourtant, seuls deux des 166 députés militent dans le camp du 'non' et le premier ministre Enda Kenny, catholique pratiquant, s'est même rendu dans un bar homosexuel.

Le simple fait qu'une consultation soit organisée sur le sujet illustre l'évolution des moeurs dans ce pays de 4,6 millions d'habitants. Outre l'homosexualité dépénalisée en 1993, il n'a légalisé le divorce qu'en 1995. L'avortement y reste interdit, sauf lorsque la vie de la mère est en danger.

Campagné énergique

Le camp du oui peut se prévaloir du soutien de célébrités du monde du sport, de la musique et du cinéma, dont l'acteur Colin Farrell ou le chanteur Bono.

Face à eux, l'Eglise catholique d'Irlande et les conservateurs ont mené une campagne énergique, arguant que le mariage devait être l'apanage des couples composés d'un homme et d'une femme désireux de fonder une famille.

Fragilisée par des scandales pédophiles à répétition, la hiérarchie de l'Eglise catholique s'est toutefois tenue à l'écart de la campagne officielle, même si l'archevêque de Dublin est intervenu dans la dernière ligne droite.

Les résultats du référendum devraient être connus samedi, mais les instituts de sondage donnent les partisans du mariage homosexuel vainqueurs avec deux fois plus de voix que leurs adversaires.

L'adoption de cette réforme permettrait à l'Irlande de rejoindre les 18 pays, dont 13 en Europe, où le mariage entre personnes de même sexe a été légalisé, ou est en passe de l'être. Ces unions sont devenues légales en 2014 chez le voisin britannique, à l'exception de l'Irlande du Nord.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.