Plus d'un milliard de jeunes menacés par des troubles auditifs

Plus d'un milliard de jeunes menacés par des troubles auditifs

Photo: Keystone

Plus d'un milliard de jeunes dans le monde sont menacés par des troubles auditifs en raison de l'exposition à des niveaux sonores trop élevés, a averti vendredi l'OMS. Le bruit est souvent excessif dans les concerts et boîtes de nuit, et le volume trop haut dans les appareils de musique personnels et smartphones.

Selon des données recueillies par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 50% des jeunes entre 12 et 35 ans des pays à haut et moyen revenus sont exposés à des niveaux sonores trop élevés. Ces niveaux sont de l'ordre de 85 décibels pendant huit heures d'affilée et de 100 décibels pendant 15 minutes.

'De plus en plus de jeunes risquent de subir des dommages auditifs', a affirmé le Dr Etienne Krug, directeur à l'OMS. 'Ils doivent être conscients que l'ouïe, quand elle est perdue, ne revient pas', a-t-il ajouté.

Une exposition à des niveaux sonores trop élevés et de manière prolongée peut conduire à des dégâts de l'ouïe irréversibles. Le niveau de bruit le plus élevé à la place de travail ne doit pas dépasser 85 décibels pour un maximum de huit heures par jour.

Beaucoup de patrons et employés de boîtes de nuit, de bars et d'événements sportifs sont exposés à des niveaux plus élevés. Ils doivent réduire la durée de l'exposition. Une exposition à plus de cent décibels est habituelle dans ces locaux. Elle ne doit pas avoir lieu plus d'un quart d'heure.

Mesures préventives

En vue de la Journée mondiale de l'audition, le 3 mars, l'OMS recommande des mesures préventives simples pour éviter que des activités de divertissement nuisent à la santé.

Les adolescents doivent réduire le volume de leurs appareils musicaux et smartphones, ne pas les utiliser plus d'une heure par jour, mettre des bouchons dans les oreilles dans les locaux bruyants et faire des pauses. Ils doivent aussi surveiller leur ouïe et faire des contrôles réguliers.

Les gouvernements ont le devoir d'imposer des réglementations strictes sur le bruit dans les lieux publics. Les patrons de boîtes de nuit et de bars doivent baisser le volume de la musique pour le rendre supportable.

Dans le monde, 360 millions de personnes souffrent actuellement de troubles auditifs. Ils sont dus à des causes variées, comme des maladies infectieuses, génétiques, des complications à la naissance, l'utilisation de certains médicaments, outre le bruit et le vieillissement.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.